COMMENT AIDER VOTRE ENFANT A APPRENDRE UNE LECON ? ( SUITE )
Article mis en ligne le 31 mars 2020

par Vanina UZAN

Votre enfant a découvert une nouvelle notion, l’a comprise.
Comment l’ aider à mémoriser à long terme ?

Comment aider votre enfant à apprendre une leçon ? ( Suite )

Votre enfant a déjà vu et compris la notion en classe ou à la maison. Il a fait quelques exercices d’entrainement.
Comment l’aider à mémoriser à long terme cette notion ? 
Le lendemain de l’apprentissage d’une leçon ou le soir même si possible : (dans l’idéal, il faudrait appliquer la règle des 3 : 3h, 3 jours, 3 mois mais c’est difficilement applicable car trop de leçons, trop de tout !)
- Ne pas lui demander de revoir la notion en ouvrant son cahier mais au contraire, lui demander de dire ou écrire ce dont il se souvient ( évocation ). Lui laisser un temps d’évocation nécessaire. Ne pas l’aider du moins dans un premier temps. Lui suggérer simplement d’essayer de se souvenir du contexte quand la leçon a été abordée, des exemples trouvés (ex de la leçon sur l’adjectif, l’évocation du gâteau ; c’est pour cela qu’une leçon liée à du vécu, de l’émotionnel, sera plus facilement mémorisée.)
- Votre enfant va ensuite regarder son cahier de leçon et comparer ce dont il s’est souvenu avec sa leçon. Si vous pouvez, vous l’accompagnez dans cette comparaison.

3 cas possibles :

- votre enfant ne se souvient de rien, n’a pas compris ou a confondu les notions : 
* réexpliquer, revoir la leçon, s’entrainer (cf 1ère partie )
* puis lui redemander le lendemain d’évoquer, dire, écrire ce dont il se souvient.
- votre enfant s’est souvenu d’une partie de la leçon :
* lui laisser un temps d’apprentissage de la partie oubliée 
* puis lui redemander le lendemain d’évoquer, écrire ce dont il se souvient.
- votre enfant s’est souvenu de tout : 
* super ! lui redemander quelques jours après pour vérifier la mémorisation à long terme.

Quelques règles de base de la mémorisation :
- le projet : j’ai le projet de comprendre et apprendre telle notion (il faut à la fois être attentif, donc être dans le présent, présent à ce qu’on fait et se projeter dans le futur pour s’en souvenir)
- la compréhension de ce qu’on apprend
- la réactivation 

L’attention et l’évocation sont indispensables à tout apprentissage. 
Dans un prochain article, je tenterai de donner quelques éléments sur l’attention et l’évocation.